CESE : au service d’une politique RH « haute-couture »

08/04/2015

Il y a trois ans, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a impulsé une transformation en profondeur de son système de gestion des ressources humaines.
Il était important que la politique RH du CESE soit à la hauteur de ses missions.
En lien avec les organisations syndicales, cinq chantiers ont été ouverts dans une volonté de transparence, d’exemplarité et d’équité :
-       le temps de travail, pour faciliter la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle
-       la réorganisation des services et de l’organigramme, pour permettre à chacun de mieux situer sa fonction et ses missions
-       la mise à plat du régime indemnitaire
-       la GPEC, un sujet peu exploré dans la fonction publique
-       la refonte de la politique sociale
Les objectifs s’appuient sur un accord avec quatre organisations sur six. 
La matrice de l’entretien professionnel, réalisé chaque année, a été repensée pour en faire un temps d’échange réellement constructif – sur les objectifs, les compétences, les parcours de carrière, les besoins de formation, etc.  Un autre outil important est le plan de formation, conçu en lien avec les besoins stratégiques du CESE. Il vise aussi à accompagner chaque collaborateur à toutes les étapes de sa carrière.
Un plan de prévention des risques psychosociaux a également été adopté à l’unanimité. Il va prochainement être complété par la création d’un observatoire social qui permettra, par des indicateurs ciblés, de s’assurer de la qualité de vie au travail des collaborateurs.
 Une démarche ambitieuse dans laquelle le dialogue social a joué un rôle central.