L'ESGRH EST HORS PARCOURSUP !

Notre équipe est disponible pour répondre à toutes vos questions.
N'hésitez pas !

L'ESGRH EST HORS PARCOURSUP !

Notre équipe est disponible pour répondre à toutes vos questions.
N'hésitez pas !

Portrait de Chloé Fouesneau - chargée de recrutement et étudiante à l'ESGRH

19/07/2022

Rencontre avec Chloé Fouesneau, étudiante en 3ème année de Bachelor à l’ESGRH. Elle revient avec nous sur son parcours et sur son poste de chargé de recrutement en alternance.

ESGRH

13 juillet

Prochaines portes ouvertes

De 11:00 à 17:00

Je m'inscris

Rendez-vous personnalisé Inscription

En quoi consiste le métier de chargé de recrutement -?

Je suis chargée de recrutement dans un cabinet de chasse de tête qui recrute des profils assez particuliers que les entreprises recherchent et ont des difficultés à trouver.

Pourquoi avoir choisi de travailler dans ce domaine ?

Par rapport à mes motivations, j’ai choisi le recrutement puisque c’était une activité dans les domaines des ressources humaines, qui m’intéressait particulièrement. J’ai décidé de rejoindre ce cabinet, pour la variété des missions. Justement pour travailler sur des postes différents et ne pas travailler sur un seul type de poste. C’est quelque chose qui me paraissait très important.

Que préfères-tu dans ton métier ?

Ce que je préfère dans ce métier, c’est le contact tout d’abord avec le candidat. Le fait de pouvoir apprendre de nouvelles choses sur des nouveaux profils. Et aussi justement le travail d’équipe qu’on a au sein de l’entreprise.

Travailles-tu essentiellement seule ou en équipe ?

J’ai l’habitude de travailler en équipe. Il y a une partie un peu plus commerciale qui aura un contact avec le client. Une autre partie plus recrutement, mais en règle générale on travaille tous ensemble sur les différents mandats. Donc quand on a des difficultés, on sait à qui s’adresser.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Je dirai les trois principales qualités pour être chargé de recrutement, c’est d’être résilient. Parce qu’on peut se retrouver plusieurs fois, face à des échecs ou à des difficultés. Ensuite avoir un bon sens de la communication et pour fini être autonome.