L'ESGRH VOUS ATTEND !

Notre équipe est disponible pour répondre à toutes vos questions.
N'hésitez pas !

L'ESGRH VOUS ATTEND !

Notre équipe est disponible pour répondre à toutes vos questions.
N'hésitez pas !

Gestionnaire de carrière : fiche métier

02/08/2023

Véritable chasseur de têtes, le gestionnaire de carrière pilote l'employabilité et la mobilité des salariés. Il évalue les besoins de l'entreprise pour mieux les faire concorder avec les compétences et les souhaits d'évolution de chacun des employés.

Rendez-vous personnalisé Inscription

Quel rôle joue le gestionnaire de carrière au sein d'un service RH ?

Le gestionnaire de carrière est rattaché au service des ressources humaines de son organisme. Chargé de la stratégie de recrutement, son rôle principal consiste à mettre en place le plan de recrutement de nouveaux talents et à mener les entretiens d'embauche des candidats. Superviser les entretiens annuels des salariés lui permet également de recueillir leurs souhaits, tout en évaluant leurs performances et en faisant le point sur leurs besoins en formation. De la gestion des reconversions professionnelles à l'accompagnement du personnel sénior, sans oublier le suivi des futurs cadres dirigeants à promouvoir, ce gestionnaire demeure soucieux des attentes d'évolution des effectifs. Aussi appelé conseiller en gestion des carrières, il intervient ainsi en première ligne dans la définition de la politique de gestion des carrières de l'entreprise. Il actionne alors divers leviers, parmi lesquels des

  • bilans d'intégration
  • bilans de compétences
  • stratégies de gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC)
  • etc.

Ce professionnel des ressources humaines se penche également sur des actions d'amélioration de la qualité de vie au travail (QVT). Cette démarche QVT englobe les problématiques de pénibilité ou encore de santé au travail. Tout au long de ses missions, il garde en ligne de mire les besoins actuels et à venir de son entreprise.

De quelles qualités et compétences le gestionnaire de carrière a-t-il besoin ?

Afin de gérer au mieux les processus de recrutement, le gestionnaire de carrière maîtrise l'organisation et le fonctionnement de l'entreprise en même temps que ses aspects juridiques et ceux liés à la rémunération. Il connaît tout aussi intimement les problématiques métiers et les évolutions du marché de l'emploi. Des compétences analytiques lui sont indispensables pour établir des plans de carrière conformes aux besoins de l'entreprise comme aux aspirations des salariés. Ce professionnel du recrutement travaille régulièrement sur des outils de sourcing des candidatures et de gestion, tels que des systèmes d'information de gestion des ressources humaines (SIRH). Pour mener à bien les différents entretiens qui ponctuent son quotidien, il est familier des techniques d'évaluation. Un certain sens de l'anticipation est également de rigueur, doublé d'un solide instinct afin de jauger les profils qu'il rencontre. Ce métier de contact exige ainsi de nombreuses qualités relationnelles. Aussi diplomate qu'à l'écoute, le conseiller en gestion des carrières possède un excellent sens du dialogue. Pour mieux communiquer en milieu international, il pratique un anglais courant. Il sait aussi faire preuve de réactivité et de dynamisme au moment de remotiver les salariés.

Où travaille le gestionnaire de carrière ?

Le gestionnaire de carrière peut évoluer au sein d'une entreprise ou d'une institution publique. Il intègre alors le pôle des ressources humaines de son organisme et évolue sous l'autorité hiérarchique d'un directeur RH (DRH). Dans les structures d'envergure internationale, ses missions impliquent la gestion du flux des employés en partance pour une filiale de l'entreprise à l'étranger. Alternativement, ce gestionnaire est susceptible d'exercer en tant que consultant au sein d'un cabinet de conseil RH indépendant.

Quelles formations viser pour accéder au poste de gestionnaire de carrière ?

Le métier de conseiller en gestion des carrières est accessible aux diplômés issus d'une formation supérieure de niveau bac+5. Il est possible de valider une licence professionnelle en ressources humaines avant de se spécialiser au cours d'un master universitaire. Des écoles de commerce proposent également des parcours de spécialisation de niveau bac+3 à bac+5 dans le domaine des ressources humaines. Bachelor en poche, les jeunes diplômés peuvent consolider leurs acquis en intégrant un mastère professionnalisant. Spécialiste des ressources humaines, l'ESGRH propose notamment un mastère 2 RH et relations sociales. Ce cursus est accessible aux titulaires d'un bac+4 provenant de parcours axés sur les ressources humaines ou de formations juridiques en droit social et droit du travail. Entre management du changement et gestion administrative du personnel, ce titre RNCP donne toutes les clés théoriques aux futures gestionnaires de carrière. Parallèlement, stages et opportunités d'alternance permettent d'accumuler des compétences de terrain.

Revenus et évolution professionnelle du gestionnaire de carrière

En début de carrière, un gestionnaire de carrière junior perçoit entre 2 500 et 3 000 € bruts par mois environ. Le salaire d'un profil expérimenté peut atteindre près de 4 500 à 5 800 € mensuels au fil des années. Plusieurs évolutions de carrière l'attendent alors à des postes à plus fortes responsabilités, tels que responsable des ressources humaines ou DRH. Ce spécialiste de la gestion de carrière est également susceptible de bifurquer vers des fonctions connexes de responsable de la mobilité internationale, responsable du développement des talents ou responsable du développement RH.

Le métier de gestionnaire de carrière offre des débouchés au sein de secteurs variés. Ce poste étant généralement réservé aux candidats justifiant d'une expérience réussie dans le domaine des RH, certaines formations permettent aux étudiants de s'insérer en milieu professionnel. Le mastère 2 RH et relations sociales de l'ESGRH intègre ainsi une période de stage obligatoire précieuse pour renforcer votre employabilité en sortie d'études.