L'ESGRH EST HORS PARCOURSUP !

Notre équipe est disponible pour répondre à toutes vos questions.
N'hésitez pas !

L'ESGRH EST HORS PARCOURSUP !

Notre équipe est disponible pour répondre à toutes vos questions.
N'hésitez pas !

Tout savoir sur le métier de chief happiness officer

12/07/2023

Le chief happiness officer est responsable du bien-être des salariés au sein d'une entreprise. Sa fonction est essentielle pour veiller sur le capital humain et fidéliser les équipes, notamment en suscitant chez elles un sentiment d'appartenance.

ESGRH

13 juillet

Prochaines portes ouvertes

De 11:00 à 17:00

Je m'inscris

Rendez-vous personnalisé Inscription

Chief happiness officer : ses missions

Le chief happiness officer (CHO) ou chief happiness manager veille à ce que l'ensemble des salariés se sentent bien sur leur lieu de travail. Il œuvre dans le sens du développement de relations professionnelles harmonieuses. Cela nécessite de contrôler que les missions confiées aux collaborateurs sont en adéquation avec leurs attentes et leurs capacités.

Le CHO entretient une atmosphère positive au travail. Il veille à ce que tout le monde puisse s'épanouir dans les meilleures conditions. Dans cette optique, il conduit des audits sur le bonheur en entreprise, de manière régulière et ciblée sur certains métiers.

Le travail de CHO impose de mettre en place une communication interne transparente afin de permettre aux salariés de pouvoir exprimer leurs ressentis ainsi que leurs attentes envers la hiérarchie. Il combat les contraintes et la pression qui pourraient s'immiscer dans les relations hiérarchiques.

Les entreprises ainsi que les groupes amorcent nécessairement leur transition vers le digital. Le CHO a un rôle majeur à jouer dans celle-ci. Il favorise le développement du télétravail plusieurs fois par semaine, pour les salariés dont la fiche de poste peut le permettre. Lors de chaque transition, il s'assure encore que le moral des travailleurs demeure à un niveau élevé.

Le rôle de chief happiness manager consiste à détailler des plans d'action pour proposer des conditions de travail adaptées aux besoins des salariés et dans le but de promouvoir la convivialité en interne. Il intervient dans les processus de recrutement afin de privilégier l'embauche de profils qui s'intègrent rapidement au sein de l'entreprise et ont des valeurs en corrélation avec les siennes.

Les qualités et les compétences d'un chief happiness officer

Devenir CHO nécessite certaines qualités et compétences. Il est indéniable que cette fonction nécessite une grande implication ainsi qu'un engagement profond. L'entreprise n'a pas de secrets pour lui. Il connaît les différents outils de communication et particulièrement ceux qui sont en lien avec le digital. Il est à l'aise avec les réseaux sociaux.

Le chief happiness manager possède des compétences en ressources humaines et en communication. En lien avec le DRH, il trouve des solutions aux situations qui pourraient atteindre la cohésion d'équipe. Il a des capacités en gestion de projets.

Le CHO organise et pilote le dialogue social. Il aménage les postes de travail en fonction de certains critères. À cette fin, il est nécessaire qu'il dispose d'un bon bagage en psychologie ainsi que de qualités relationnelles comme la diplomatie. Il a de bonnes capacités d'écoute.

Dans quels secteurs travaille un chief happiness officer

Le métier de CHO est né dans les années 2000 au sein du géant américain Google. Afin de booster la productivité des équipes, l'un des cadres de l'entreprise avait décidé de créer ce poste. De nombreuses sociétés ont compris, par la suite, qu'un employé heureux au travail avait une efficacité beaucoup plus évidente. En veillant à maintenir un climat de bonne humeur au travail, il s'agit de diminuer le turnover et de renforcer la fidélité des employés. Ce poste peut être proposé dans des entreprises exerçant dans des domaines divers, comme l'informatique, le commerce, les voyages...

Les formations pour chief happiness officer

Devenir chief happiness manager nécessite de suivre une formation spécifique en gestion des ressources humaines. Il est recommandé d'atteindre un niveau bac+3 au minimum. L'ESGRH propose des cursus RH de niveau bac +2 à bac+5. Le mastère 2 en management des ressources humaines est particulièrement adapté pour devenir CHO. Ce cursus est ouvert aux salariés qui souhaitent effectuer une reconversion professionnelle, à partir d'un niveau bac+3.

Salaire et évolution de carrière d'un chief happiness officer

Le happiness manager salaire est conditionné à certains critères comme l'expérience du salarié ainsi que la taille de l'entreprise. Selon le degré de responsabilité, sa rémunération oscille entre 40 000 et 100 000 euros bruts par an. Ainsi, le salaire mensuel d'un CHO se situe entre 3 300 et 8 400 euros bruts. Des primes sur résultats ou d'ancienneté peuvent s'ajouter à cette rémunération de base.

Au fil des ans et de son expérience, le chief happiness manager peut évoluer vers des postes avec de plus grandes responsabilités. Voici une liste non exhaustive des perspectives d'évolution d'un CHO :

Le CHO est un acteur en ressources humaines qui peut réaliser une carrière au sein d'un groupe ou d'une entreprise dans la gestion des humains.

Le CHO est, en quelque sorte, le gardien du bonheur en entreprise. Il travaille à développer des audits pour mesurer l'indice relatif du bonheur au travail (IRBT). C'est un expert en ressources humaines essentielles au sein des sociétés qui souhaitent fidéliser un maximum leurs collaborateurs.